Monday, May 8, 2017

The Liber Glossarum, saec. VII-VIII: A Digital Edition

The Liber Glossarum, saec. VII-VIII: A Digital Edition 
http://liber-glossarum.huma-num.fr/P-1v.jpg
The Liber Glossarum is a vast encyclopaedic glossary compiled from heterogeneous materials of various kinds (patristic, exegetical, encyclopaedic, scientific, grammatical, lexicographical …) and homogeneous by nature, originating in VIIth century wisigothic Spain. It was widely circulated by the end of the VIIIth century, probably in Charlemagne’s court, and is present in Carolingian libraries such as Corbie, Reichenau, Saint-Riquier, Fleury, Lorsch, Tours and Auxerre among others. While it was a major resource for Carolingian scholars, the project of a complete edition by W.M. Lindsay resulted only in a list of lemmata and sources, so that it was not possible to read the real text of the Liber Glossarum nor to explore on a larger scale the question of its sources. This new edition is as important as the new edition of Isidore’s Etymologies. It also provides information on the way such a work was assembled and copied, and the extensive use over time of materials found in Isidore’s Sevillian scriptorium : the preparatory files underpinning Isidore’s treatises were indeed combined with thousands of Isidore's extracts to give birth to the Liber Glossarum.

Le Liber Glossarum est un vaste glossaire encyclopédique compilé à partir de matériaux hétérogènes par leur nature (patristique, exégétique, encyclopédique, scientifique, grammaticale, lexicographique…) et homogènes par leur origine, qui est l’Espagne wisigothique du VIIe siècle. Il a été diffusé à la fin du VIIIe siècle, probablement dans l’entourage de Charlemagne, et est représenté dans les bibliothèques carolingiennes de Corbie, Reichenau, Saint-Riquier, Fleury, Lorsch, Tours et Auxerre entre autres. Alors qu’il s’agissait d’une ressource capitale pour les lettrés carolingiens, le projet d’une édition complète par W.M. Lindsay a seulement abouti à une liste des lemmes et des sources utilisées, en sorte qu’il n’était pas possible d’accéder au texte réel du Liber Glossarum ni de travailler sur une grande échelle la question de ses sources. Cette nouvelle édition est aussi importante que la nouvelle édition des Etymologies d’Isidore de Séville. Elle apporte aussi des informations sur la façon dont un tel ouvrage a été assemble et copié, et sur l’usage prolongé des matériaux du scriptorium sévillan d’Isidore : ce sont en effet les dossiers préparatoires de l’œuvre isidorien qui ont été a posteriori combinés à des milliers d’extraits d’Isidore lui-même pour donner naissance au Liber glossarum. 

No comments:

Post a Comment